Accueil » Suppléments » La Whey : meilleure protéine ?
whey

La Whey : meilleure protéine ?

En parcourant les forums de musculation, vous avez du vous en rendre compte, la whey est la star des protéines en poudre ! Pourtant, peut-on vraiment dire qu’elle soit la meilleure des protéines ? Pas si sûr… Tout dépend de ce que vous voulez en faire. Un peu facile comme réponse ? D’accord, d’accord, je vais vous expliquer en quoi la Whey est la protéine la plus utile dans certaines circonstances et pourquoi. Mais je vais aussi vous parler d’autres protéines, plutôt délaissées et pourtant bien pratiques. Il est temps pour nous de démêler le vrai du faux et de faire le point.

Qu’est-ce que la whey ?

Avant tout, je crois qu’il est nécessaire de définir ce qu’est la whey. Donc allons-y, je promets de faire court. La whey est une poudre obtenue à partir du lait, ou plus exactement du petit lait. C’est ce liquide qu’il est possible de retrouver sur la surface des yaourts et que beaucoup jettent. On retrouve ce petit lait dans le processus de fabrication des fromages lorsque le lait est mis à coaguler et qu’il se sépare avec d’un côté la matière contenant de la caséine, une autre forme de protéine, et de l’autre le petit lait, contenant la whey. Mais savez-vous qu’à une époque, toute cette whey était gaspillée et jetée à l’eau ? À présent, le petit lait est récupéré puis filtré et séché afin d’obtenir une poudre concentrée en protéines. Suivant le procédé de fabrication, on obtient une poudre plus ou moins pure.

On distingue 2 grands groupes de whey : les concentrés qui contiennent environ 65 à 80 % de protéines et les isolats qui peuvent contenir jusqu’à 95 % de protéines. Sachez cependant que, même à l’intérieur de ces 2 groupes, la qualité des protéines peut varier.

intense2-560

Les bienfaits de la whey

Voilà, maintenant qu’on est tous d’accord sur l’origine de cette protéine parlons de ses caractéristiques. Car si la whey est si populaire c’est bien qu’elle doit avoir quelque chose de plus, non ? En effet, beaucoup considèrent qu’avec les BCAA et la créatine, la whey est sans doute l’un des compléments les plus utiles pour un pratiquant de musculation. Cela tient à plusieurs choses.

Tout d’abord, et comme pour toute protéine en poudre, elle est pratique à utiliser. Un peu d’eau, on mélange et il ne reste plus qu’à boire. Cela permet d’augmenter facilement vos rations de protéines journalières. De plus, son prix est assez intéressant en comparaison des protéines que vous pouvez trouver dans l’alimentation et, en plus, vous ne vous encombrez pas de graisses superflues.

Mais ce qui nous intéresse vraiment, ce sont ses effets sur la musculation n’est-ce-pas ? Son premier atout est sa rapidité d’absorption. La whey n’est assimilée par l’organisme qu’en l’espace de 15 minutes. Bien plus rapidement que n’importe quelle source alimentaire de protéines. Cela veut donc dire qu’elle peut apporter des protéines, et donc des acides aminés, à vos muscles très rapidement. Ce qui est bien utile après un entraînement, voire juste avant, car la whey peut alors protéger vos muscles et améliorer votre récupération.

C’est donc la meilleure des protéines ?

N’allons pas trop vite. La whey possède de nombreux atouts, mais elle possède aussi ses défauts. Bien sûr, si vous la comparez aux autres sources de protéines, c’est sans doute celle qui convient le mieux autour de l’entraînement de musculation. Mais en dehors de cette période ? Il y a peut-être être mieux. Car ce qui est intéressant le reste du temps c’est d’avoir un apport en protéines sur la longueur. Or, la whey est digérée tout de suite et provoque même un pic d’insuline pas forcément utile pendant la journée. Il y a alors d’autres alternatives comme la protéine d’œuf, beaucoup plus lente à assimiler et dont les acides aminés seront diffusés plus lentement.

L’autre défaut des wheys, c’est qu’elles contiennent du lactose. Or, une partie de la population a du mal à digérer ce nutriment. Pour certains pratiquants de musculation, cela se traduit par un inconfort intestinal, des gazes voire de la diarrhée. Charmant. Ce n’est donc pas un choix idéal pour ces gens-là qui devront trouver autre chose ou se contenter d’une alimentation solide après leur entraînement. Si vous êtes de ceux-là, sachez que certains isolats ne contiennent pas ou peu de lactose. Vous pouvez donc essayer de remplacer votre whey habituelle par un isolat pour voir si cela résout vos problèmes digestifs.

Comme on peut le voir, suivant la situation, la whey n’est pas forcément la meilleure des protéines. Si elle reste la reine du péri-training de musculation, elle a de la concurrence sur le reste de la journée et ne convient pas à tout le monde.

programme-musculation-2

Comment utiliser votre whey ?

Très bien, si vous êtes encore là, c’est que vous êtes convaincu que la whey est faite pour vous. Mais vous ne savez peut-être pas encore comment l’utiliser. Je vous conseille donc de prendre votre whey dans deux cas : avant l’entraînement et juste après.

Avant le training, il est possible de prendre entre 10 et 20 grammes de whey afin d’apporter des acides aminés à vos muscles durant toute la séance.

Après le training, on parle souvent d’une dose de protéines allant de 30 à 50 grammes. En réalité, cela dépend de votre poids mais aussi de la composition de votre organisme. Plus vous avez de muscles, plus vous avez besoin de protéines. C’est pour cela qu’une fourchette allant de 0,5 à 0,7 grammes de whey par kilo de poids de corps est sans doute la meilleure indication pour vous aider. Un exemple concret ? Ok, imaginions que vous pesiez 80 kilos et vous soyez très musclé. Vous pouvez donc prendre environ 55 grammes de protéines après votre entraînement.

A voir aussi

Choisir ses barres de protéines

Les barres protéinées sont des compléments alimentaires très vendus et donc très consommés par les …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *