Accueil » Exercices musculation » Exercices dos » Un dos large avec le tirage vertical poitrine
Tirage dos

Un dos large avec le tirage vertical poitrine

Quand on parle tirage dans une salle de musculation, la question qui revient souvent est : tirage poitrine ou tirage nuque ? Définitivement, je crois que l’on peut répondre tirage poitrine ! Pourquoi ? Tout simplement parce que c’est un exercice plus efficace et moins dangereux. Des études ont été faites et il apparaît que cet exercice sollicite beaucoup plus de muscles que les autres tirages. Vous hésitez encore ? Alors sachez que le tirage nuque est plus traumatisant pour la nuque mais qu’en plus il est bien moins intéressant pour travailler le dos.

Le tirage vertical poitrine a ceci d’intéressant qu’il peut remplacer les tractions car il peut s’effectuer avec une charge plus légère. Les tractions peuvent être trop difficiles quand on pèse lourd ou que l’on est débutant. De plus, vous pouvez vous en servir comme échauffement avant les tractions ou d’intensifier votre exercice pour le dos en variant les charges. Pratique, non ?

Pourquoi faire du tirage vertical poitrine ?

C’est un exercice idéal pour travailler les muscles du dos, plus que les autres tirages. De plus, il est moins dangereux que le tirage nuque et permet de remplacer les tractions quand il vous est impossible d’en pratiquer. Le fait d’être calé sur le siège de la machine permet d’éviter les mouvements inutiles et la possibilité de varier les charges est vraiment pratique pour s’échauffer ou pour mettre en place une technique d’intensification dégressive.

Muscles travaillés au tirage vertical poitrine

Les principaux muscles travaillés par le tirage verticale poitrine sont ceux du dos, c’est-à-dire le grand dorsal, le grand rond et le trapèze. Mais le mouvement fait également intervenir le biceps et le triceps ainsi que l’épaule et l’avant-bras. C’est donc un exercice poly-articulaire qui sollicite un grand nombre de muscles, même si le travail principal reste centré sur les dorsaux.
Les différences de morphologies entre chaque pratiquant conduisent à une sollicitation différente des muscles dorsaux. Certains forceront plus avec le grand rond alors que pour d’autres ce sera avec le grand dorsal.

Exécution de l’exercice

Avant de vous positionner, vous devez saisir la barre et l’amener en position basse en vous aidant du poids de votre corps. Puis, asseyez-vous sur le siège prévu à cet effet et immobilisez vos cuisses sous les barres. Placez vos mains à chaque coude de la barre, en position de pronation, donc paumes en avant.
La première partie du mouvement consiste à tirer la barre de façon à l’amener contre vos pectoraux, à la hauteur de vos clavicules. Votre buste peut être légèrement penché vers l’arrière. Vos coudes doivent aller loin derrière et vous devez contracter les muscles de votre dos. En seconde partie du mouvement, vous revenez à la position de départ en contrôlant bien la barre. Vous ne devez pas la « lâcher », vos muscles doivent être constamment sous tension et vous ne devez pas verrouiller l’articulation du coude en bout de course.

560-tirage-vertical-poitine

La respiration pendant cet exercice est particulière. Le plus logique est d’inspirer alors que vous tirez, car votre cage thoracique s’ouvre, puis d’expirer en relâchant. Mais certaines personnes préfèrent adopter la respiration inverse. D’autres respirent avant de tirer, bloquent leur respiration pendant l’effort puis expirent à la fin du mouvement.

Variantes

L’exercice peut se pratiquer en prise marteau serré ou large en changeant de barre. La prise serrée mettra l’accent sur la sollicitation des trapèzes.
Pour remplacer complètement le tirage vertical poitrine, vous pouvez également pratiquer les tractions prise large, même si cet exercice demande beaucoup de force. Le tirage nuque est également une alternative mais, comme je vous l’ai déjà dit, il est moins utile et plus risqué.

Avis sur le tirage vertical poitrine

Le tirage vertical poitrine me semble, de loin, le plus intéressant mouvement de ce type d’exercice. Il allie l’efficacité avec une relative sécurité d’exécution. Pour comparer, le tirage nuque maltraite l’articulation de l’épaule et, avec les tractions, il est courant d’essayer de tricher en se donnant de l’élan. Avec le tirage vertical poitrine, vous êtes calé. Et si vous ne tendez pas les bras au maximum, pour préserver vos coudes, vous ne devriez courir aucun risque.

Remarquez que, les tractions prise écartée peuvent être une alternative mais qu’il faut souvent attendre d’être assez fort pour les pratiquer. C’est là que le tirage vertical poitrine est merveilleux puisque c’est le même mouvement sauf que vous pouvez le pratiquer avec moins de poids et donc gagner de la force jusqu’à pouvoir ensuite passer aux tractions.

Le tirage peut également être utilisé comme un moyen pour intensifier vos exercices pour le dos. Vous pouvez continuer à le pratiquer en réduisant la charge quand vous êtes arrivé à l’échec musculaire, de façon à matraquer vos muscles au-delà vos limites. C’est ce qu’on appelle la technique dégressive.

A voir aussi

Développez une taille musclée avec les flexions latérales

Si vous recherchez un physique affûté, il est probable que vous vous penchiez sur ce …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *