Accueil » Conseils musculation » Stéroïdes : Le piège !
stéroïdes musculation

Stéroïdes : Le piège !

Aujourd’hui, je vais évoquer LE sujet sensible. Celui dont tout le monde a entendu parler, que ce soit sur internet ou à la télévision, dont tout le monde parle, mais que finalement peu de gens connaissent suffisamment pour ne pas dire d’âneries. Car oui, il y a beaucoup de mythes et d’amalgames autour de ce sujet. Malheureusement, ils sont relégués par la presse, ce qui entretient une sorte de mystère sur les stéroïdes, un mystère qui peut paraître attractif pour certains. Le phénomène est d’ailleurs inquiétant car de nombreuses jeunes personnes s’adonnent à leur consommation. Afin de percer ce mystère, pour que vous ayez une image précise de ce que sont les stéroïdes, nous allons examiner, de près, le sujet.

Mise au point sur les stéroïdes

Avant toute chose, je tiens à préciser que cet article n’est pas un encouragement à la consommation de stéroïdes. Nous allons regarder les faits, avec objectivité, mais il ne faut surtout pas oublier que les stéroïdes anabolisants sont des produits à usage thérapeutique et que, s’ils sont utilisés hors de ce cadre, ils sont dangereux. Ils peuvent bouleverser l’équilibre hormonal de votre organisme et provoquer de nombreux problèmes de santé pouvant être mortels. Pour moi, le message est clair : ne prenez pas de stéroïdes.

Les stéroïdes anabolisants, qu’est-ce que c’est ?

Entrons dans le vif du sujet, voulez-vous ? Premièrement, il faut savoir que le mot stéroïde, en lui-même, désigne une substance dérivée de lipides, par exemple, du cholestérol de notre organisme, mais qui n’a pas forcément de fonction anabolisante. L’utilisation du mot « stéroïdes » pour désigner les stéroïdes anabolisants est donc un abus de langage. Même si tout le monde comprendra bien de quoi on parle.

Les stéroïdes anabolisants sont des substances développées par des laboratoires pour soigner les patients qui ont un déficit de testostérone. Il en existe une grande variété. Grâce à elles, le patient peut profiter d’un taux hormonal normal et des effets anaboliques et androgéniques qui y sont liés. En terme simple, il pourra développer normalement sa masse musculaire, c’est l’effet anabolisant, et avoir des caractéristiques masculines plus « standards », ce qui provient de l’effet androgénique.

ins-steroids-2

Ce sont surtout les propriétés anabolisantes de ces produits qui intéressent les sportifs car elles permettent alors d’augmenter les performances et le gain de masse musculaire. De nombreux athlètes y ont eu recours avec des effets positifs sur leurs résultats, mais aussi des effets potentiellement dangereux pour leur santé.

Le classement des stéroïdes anabolisants

Ces produits peuvent se présenter sous des formes variées. Les plus courantes sont la solution injectable et la forme orale. Mais ce qui permet de les classer, c’est leur efficacité anabolisante et androgénique. En cela, on les compare à l’hormone de base, la testostérone, qui possède un indice de 100. Un stéroïde, qui possède un indice anabolique de 250 et androgénique de 70, aura donc un effet anabolisant 2,5 fois plus puissant que la testostérone mais n’aura que 70% de ses effets androgéniques.

Certaines substances auront un effet anabolique fort pour peut d’effets androgéniques. C’est le cas de la methenolone. D’autres seront plus équilibrées comme le trenbolone acetate dont les indices sont 500/500. Mais, il est également possible de trouver des produits dont les effets sont encore plus puissants avec, par exemple, un indice 1200/700.

Les effets des stéroïdes anabolisants

Les sportifs recherchent principalement les effets anabolisants suivants de ces produits : l’augmentation du gain de masse musculaire, des performances et la diminution de taux de graisse corporelle. Mais, ce faisant, ils devront également subir les effets androgéniques qui peuvent agir différemment suivant les personnes. Les hommes subiront généralement une réduction de la taille des testicules suite au ralentissement de leur activité. En effet, le taux de testostérone étant déjà très fort, ces glandes n’auront plus autant d’utilité. C’est d’ailleurs ce qui peut conduire à un arrêt de la production naturelle de testostérone, même après l’arrêt du traitement.
Mais ce n’est pas tout, d’autres effets secondaires peuvent entrer en jeu comme le développement d’un cancer de la prostate, de la calvitie et une augmentation de la poitrine.

Chez les femmes, car oui, certaines utilisent des stéroïdes, les effets androgéniques se manifestent surtout par une plus forte pilosité, voire l’apparition de barbe, une voix qui devient plus grave, l’arrêt des cycles menstruels et la chute des cheveux. Chez les adolescents, un autre risque menace : l’arrêt de la croissance. De plus, de manière générale, les stéroïdes peuvent engendrer de l’agressivité, de l’irritabilité, voire une tendance dépressive, mais aussi des problèmes plus graves comme une augmentation des risques d’accidents cardio-vasculaires et des atteintes au foie.

ins-steroids

Des produits illégaux

Même s’il est évident que de nombreux athlètes en font usage, les stéroïdes ne sont pas pour autant légaux. Au contraire, ils sont interdits dans par les fédérations sportives et les autorités interdisent leur achat et utilisation hors du circuit médical. Aux États-Unis, la détention de ces produits peut mener à la prison. En Europe, seule la commercialisation est punie. Ce qui n’a pas empêché un immense marché noir de se mettre en place de façon internationale. Ce phénomène a favorisé l’apparition de produits de qualité médiocre plus dangereux encore que les stéroïdes habituels.

Conclusion

Quand on fait le résumé de tout cela, on se rend vite compte que les stéroïdes sont efficaces, certes, mais surtout que leur utilisation comporte de grands risques. Pourtant, cela n’arrête pas ceux qui en consomment. On peut se demander ce qui les poussent à mettre leur vie en péril. Sans doute, la soif de performances, la pression de la compétition ou l’envie d’obtenir rapidement des résultats qu’ils n’auraient sans doute pas pu obtenir sans le traitement. Le problème c’est que les effets sur le gain de muscles et la performance ne sont finalement que temporaires. Tôt ou tard, ils perdront ces bénéfices. Alors qu’une bonne partie des effets secondaires, sont, eux, irréversibles. À quoi bon obtenir de tels résultats si, au bout du compte, vous payez le prix fort ?

A voir aussi

Pourquoi faire du stretching ?

Salut à tous et à toutes ! Aujourd’hui, je m’attaque à une activité délaissée par …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *