Accueil » Nutrition » Les protéines pour vos muscles !
Protéines musculation

Les protéines pour vos muscles !

Salut tout le monde ! Aujourd’hui il m’a semblé essentiel de mettre sur le tapis un sujet qui revient à toutes les sauces dans les salles de musculation et sur les forums. Je veux parler des protéines. Dans la bouche de certains, cela semble un mot magique. D’autres les considèrent avec plus de pragmatisme et ils ont raison. Plutôt que d’en surcharger votre alimentation sans bien comprendre à quoi elles servent, penchons-nous ensemble sur leur cas et voyons exactement de quoi il retourne.

Les protéines, qu’est-ce-que c’est ?

Ce sont des éléments vitaux pour notre organisme, comme le sont les glucides et les lipides. Mais les protéines elles-mêmes n’ont pas d’intérêt en tant que telles. C’est grâce à la digestion qu’elles vont devenir utiles car ce processus va les découper en petites parties que l’on appelle les « acides aminés ». Cela doit vous dire quelque chose, non ? Voyez-les comme de petites briques de plusieurs sortes qui vont se combiner entre elles pour composer d’autres éléments, notamment pour fabriquer des fibres musculaires, mais aussi bien d’autres choses.

Mais concentrons-nous sur leur rôle dans la pratique de la musculation. Pour faire simple, lorsque vous vous entraînez, vous détruisez une partie de vos muscles. Suite à cela, votre corps a besoin de les reconstruire mais aussi d’en bâtir un peu plus pour anticiper les prochains efforts, au cas où il aurait besoin de faire face à la même intensité. À partir de là, soit vous proposez à votre organisme suffisamment d’acides aminés à travers les protéines de votre alimentation, et vos muscles vont se construire, soit vous ne le faites pas, et votre corps va mettre beaucoup plus de temps à se régénérer. Dans ce dernier cas, il est même certain qu’il ne construira pas plus de fibres musculaires que nécessaire, donc vous ne progresserez pas.

560-dukan-2

Si on veut faire une petite métaphore, les protéines sont la matière première pour fabriquer du muscle et une grande diversité d’autres éléments dans votre corps. En bon maçon, si votre organisme en reçoit assez, il va faire son travail comme il faut. S’il n’en reçoit pas assez, son travail sera de mauvaise qualité et pourra même présenter des défauts. Il va se débrouiller avec ce qu’il a mais ne vous attendez pas à un chef-d’œuvre.

Où trouve-t-on les protéines ?

Ces nutriments sont présents un peu partout dans l’alimentation mais en quantité variable. Si vous mangez de la salade, par exemple, ne vous attendez pas à consommer beaucoup de protéines, même après 1 kilo de verdure. Par contre, si vous vous tournez vers des aliments d’origine animale, vous risquer de trouver votre bonheur.

Les œufs, la viande, le poisson et les produits laitiers sont les principales sources de protéines pour l’être humain. Mais, me direz-vous, comment font les végétariens et végétaliens ? C’est simple, des aliments comme les céréales et les légumineuses en contiennent également. Or, à la différence des protéines animales, les protéines végétales manquent de certaines sortes d’acides aminés. Il leur manque certaines « briques ». Il est alors possible de consommer plusieurs sources végétales pour avoir tout ce qu’il faut.

Quelle quantité de protéines consommer ?

Une personne sédentaire, qui n’a pas de pratique sportive, n’aura pas un grand besoin en protéines. Environ 0,8 grammes, pour chaque kilo de poids de corps, sera amplement suffisant, chaque jour, pour couvrir ses besoins. Mais si vous êtes là, c’est sans doute que vous pratiquez la musculation. Dans votre cas, 2 grammes par kilo de poids de corps sera assez proche de la quantité idéale. C’est logique, votre activité physique vise à détruire vos muscles, vous avez donc un besoin beaucoup plus important en protéines.

560-petit-dejeuner

Faut-il prendre des compléments de protéines ?

Il y a deux manières de se procurer des protéines. La première, celle qui doit rester la principale, c’est l’alimentation normale. C’est celle qui apporte les protéines les mieux assimilées. La deuxième solution, c’est la complémentation. Si je vous dit « whey » ou « caséine », cela vous évoque sans doute quelque chose. Ce sont des types de protéines, sous la forme de poudre, que vous pouvez ajouter à votre alimentation pour augmenter votre consommation de ces nutriments. Ces compléments sont surtout utiles quand vous n’arrivez pas à ingurgiter suffisamment de protéines en mangeant. Donc, sont-elles indispensables ? Non. Il est tout à fait possible de s’en passer complètement.

Cependant, les poudres de protéines comme la whey, peuvent avoir une vitesse de digestion vraiment rapide. Elles peuvent alors être utilisées après un entraînement afin de commencer la reconstruction musculaire au plus vite. C’est sans doute le seul réel avantage qui justifie leur achat. Mais, vous pouvez très bien progresser sans. Il vous suffit de manger des protéines alimentaires après votre séance, la différence en termes de résultats ne sera pas énorme.

A voir aussi

Musculation : La collation après l’effort

La période juste après l’entraînement de musculation est cruciale en ce qui concerne la récupération. …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *