Accueil » Nutrition » Tout savoir sur la prise de masse !
Prise de masse

Tout savoir sur la prise de masse !

Salut à tous ! Il est temps de parler de la période clé qui permet aux pratiquants de musculation de bâtir du muscle. Je veux bien entendu parler de la prise de masse ! Sans elle, il est quasiment impossible de construire un physique d’athlète. Une phase de stagnation s’installe alors et la progression en musculation s’arrête. Pour profiter d’une bonne prise de masse, il faut respecter un mode alimentaire particulier, beaucoup se reposer et s’entraîner durement. Si ce n’est que ça, me répondrez-vous, autant être en prise de masse constamment ! Mais ce n’est pas aussi simple que ça. La prise de masse comporte des inconvénients qui vous oblige, à un moment donné, à lever le pied.

Qu’est-ce qu’une prise de masse ?

Une prise de masse est une période pendant laquelle vous allez tout faire pour construire du muscle et progresser dans vos performances. Elle se base sur 3 piliers indispensables qui sont l’alimentation, l’entraînement et la récupération. Si l’un de ces piliers n’est pas respecté, la prise de masse sera limitée, voire nulle.

Alimentation

En prise de masse, vous devez forcer sur la nourriture. Il va s’agir de manger plus que ce dont votre corps a besoin. Pourquoi ? Eh bien parce que ce n’est qu’à cette condition que votre organisme recevra suffisamment de nutriments pour construire du muscle. Il faut savoir qu’un corps qui ne reçoit pas ce qu’il lui faut pour fonctionner, ou juste assez, va avoir tendance à privilégier sa propre survie. Il ne va donc que rarement créer de nouvelles fibres musculaires car celles-ci lui seront coûteuses en énergie. Dans la situation où il se trouve, c’est-à-dire en manque, ce serait comme se tirer une balle dans le pied.

560-masse

Alors que, si vous lui fournissez une quantité supérieure à ses besoins, votre corps va être à l’aise, il va pouvoir utiliser ce surplus pour construire des muscles.

Entraînement

Mais attention, si vous fournissez beaucoup de nutriments à votre organisme sans le solliciter suffisamment grâce à une activité physique, tout ce qui va se produire c’est une mise en réserve de ce dont il n’a pas un besoin immédiat. C’est exactement ce qui se passe dans le cas d’une personne en surpoids, vous voyez ? Cette personne mange trop et ne fait pas assez de sport. Résultat, elle grossit sans forcément prendre de muscles.
Il va donc falloir mener la vie dure à vos muscles pour que votre corps comprenne qu’il doit s’adapter ! Si vous lui imposez des exercices de musculation à la limite de ses capacités et qu’il reçoit les nutriments nécessaires, il va naturellement essayer de se préparer aux prochains efforts en construisant des muscles plus puissants et plus endurants.

Récupération

Pour que la magie s’opère, votre corps a cependant besoin de temps et de repos. C’est pendant ces périodes creuses qu’il va pouvoir travailler. Si vous le sollicitez trop souvent sans lui donner l’opportunité de se régénérer, il ne pourra pas faire face et s’adapter correctement. Vous irez alors tout droit à la stagnation, voire à la blessure.
Laissez donc quelques jours entre vos entraînements et pensez à bien dormir. Car une fois que vos muscles ont été correctement martelés, ils ont besoin d’être laissés tranquilles un moment.

Les limitations de la prise de masse

Comme je vous le disais précédemment, si la prise de masse permettait de prendre du muscle tout le temps, ce serait idéal. Mais ce n’est pas aussi facile. Tout d’abord, il faut savoir que la croissance musculaire est limitée. Elle demande du temps et ne peut pas aller plus vite que ce que le corps est capable de produire naturellement. En général, on conseille de ne pas dépasser une prise de masse d’environ 500 grammes par semaine. Ce qui nous amène à environ 2 kilos par mois, et c’est déjà pas mal.

En effet, vous devez savoir que, si prise de masse rime avec « muscle », elle rime aussi avec « gras ». En réalité, quand vous mangez plus que vos besoins, vous êtes exactement dans la même situation que la personne qui devient gros à part que, dans votre cas, une partie du poids pris est constitué de muscles. Reste que l’autre partie est bel et bien du gras. Et il est quasiment impossible d’y échapper. En effet, le surplus nutritif a pour objectif d’amener suffisamment de nutriments pour le corps construise des muscles, mais il y en a toujours une part qui est mise en réserve sous forme de graisse.

560-masse-2

Pour éviter cela, il faudrait réussir à fournir juste ce qu’il faut à votre organisme pour que celui-ci construise uniquement du muscle sans faire de réserve. Or, c’est extrêmement difficile et il faudrait savoir exactement quoi donner et à quel moment. On se contente donc de donner plus que ce qu’il faut, sans exagérer et de laisser le corps faire son travail.

Combien de temps dure la prise de masse ?

Cette période pourrait durer autant de temps que vous le voulez mais sachez qu’en vérité il existe plusieurs raisons de ne pas rester en prise de masse toute l’année. Tout d’abord, comme je le disais juste avant, la prise de gras finit par vous obliger à arrêter. Prendre trop de graisse n’est pas bon pour la santé et vous conduit à avoir un physique moins affûté et donc mois « agréable » à regarder.

De plus, la prise de masse peut être fatigante mentalement et physiquement. Les entraînements sont durs et la suralimentation demande beaucoup de motivation. Au bout d’un moment, vous aurez envie de calmer un peu le jeu. Et ce n’est pas un mal car il sera de plus en plus difficile pour vous de gagner du muscle. Au contraire, vous aurez plus de facilité à prendre du gras. Ce phénomène vient du fait que votre organisme va s’adapter à la suralimentation et devenir plus performant pour stocker des graisses.

Il vaut donc mieux ne pas dépasser quelques mois de prise de masse. Ensuite, après une petite période de stabilisation, il sera temps de faire une sèche pour vous débarrasser du gras tout en conservant un maximum de muscles.

A voir aussi

Musculation : La collation après l’effort

La période juste après l’entraînement de musculation est cruciale en ce qui concerne la récupération. …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *