Accueil » Conseils musculation » L’utilité de la mesure du taux de graisse
Caliper

L’utilité de la mesure du taux de graisse

Toute personne désirant intégrer un programme de musculation visant une perte de poids ou une prise de muscle devra commencer par un point essentiel qui est la prise du poids et des mensurations. Une fois ces mesures relevées dans un carnet ou sur un tableur, une stratégie devra être mise en place pour atteindre l’objectif désiré.
Plus vous serez précis dans vos objectifs (taux de masse graisseuse à atteindre, gains en centimètres etc), plus il sera facile d’y parvenir car vous saurez où vous allez précisément.
Comme stratégie, je recommande de diviser son objectif final en plusieurs petites sous-étapes permettant de consolider la motivation dans le temps et d’acquérir de la confiance en surpassant les difficultés rencontrées.

Quels outils pour prendre les mesures ?

Pour commencer, nous avons la traditionnelle balance mécanique ou électronique. Elle ne donne hélas qu’un aspect général du poids total, sans informations précises sur la répartition de ce poids entre le gras et le muscle.

La balance à impédancemètrie, plus précise que la simple balance traditionnelle, nous renseigne sur la mesure de la masse graisseuse, masse maigre (muscles), ainsi que sur le taux d’eau dans le corps grâce à un courant électrique de très faible intensité. Cependant il existe toujours une erreur de précision dans les différentes mesures, s’expliquant par le nombre de capteurs sur la balance. Bref, elle nous donne plus de renseignements sur nos données corporelles que la balance traditionnelle mais avec avec une marge d’imprécision.

Nous en venons à la « pince caliper » ou « pince à pli cutané » qui consiste à mesurer l’épaisseur de peau à certains endroits précis du corps. C’est l’instrument que j’utilise, plus précisément la version mécanique, qui est facile à utiliser tout en étant assez fiable et précise au niveau des mesures. Pour cela, on utilise une table de référence qui, selon la mesure, le sexe et l’âge, permet d’avoir une bonne estimation de son taux de masse grasse.
Mon autre outil de mesure est le mètre ruban qui est un instrument simple, fiable et un bon indicateur. Le seul inconvénient c’est qu’il peut nécessiter la présence d’une tierce personne pour certains points de mesure comme pat exemple la poitrine. De plus, il est important de ne pas oublier de reprendre les mêmes points de mesure aux mêmes endroits.

Résumons donc, les outils les plus utiles dont vous devrez disposer à porter de main sont la pince à plis cutané ainsi qu’un ruban à mettre.

Quand prendre les mesures ?

Concernant la prise des mesures, elles devront être effectuée toujours le matin, à jeun. Prenez vos mensurations régulièrement afin de suivre vos progrès. Vous pouvez tabler sur une prise de mesure toutes les deux semaines dans le cas d’une prise de muscle, et chaque semaine dans le cas d’un régime ou d’une sèche. Pensez aussi à vous peser à jeun le même jour.

Avec tous ces moyens de mesure mis en œuvre, il sera facile de suivre précisément votre évolution. C’est maintenant à vous de jouer !

About Rédoine

Rédoine pratique la musculation en salle depuis 9 années. C'est un sport qui demande d’avoir un mental fort, de la patience et de la persévérance ; un bon physique se construit avec les années !

A voir aussi

Pourquoi faire du stretching ?

Salut à tous et à toutes ! Aujourd’hui, je m’attaque à une activité délaissée par …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *