Accueil » Conseils musculation » Le point sur les courbatures !
Courbatures musculation

Le point sur les courbatures !

Salut à tous ! Rares sont ceux qui ne souffrent jamais de courbatures. En effet, bien que nous ne soyons pas tous égaux face à ces sensations douloureuses, leur présence est aussi là pour nous rappeler que nos muscles ont travaillé. Cependant, elles ne sont pas forcément synonymes de progrès et apparaissent simplement après un effort important ou que le corps n’est pas habitué à fournir. Nous allons voir ensemble ce qui provoque ce phénomène et surtout comment réduire son apparition. Suivez le guide !

Les courbatures ? Explications

Les courbatures sont rarement graves. Ce ne sont que des douleurs passagères qui se font sentir environ 24h à 48h après un effort suffisamment intense pour votre corps. Elles peuvent alors durer de 3 à 5 jours. Souvent, la douleur s’amplifie les premiers jours avant de disparaître progressivement. Vous pouvez ressentir ces sensations lorsque vous sollicitez les muscles courbaturés, mais il est également possible de sentir la douleur alors que vous êtes au repos ou que vous palpez vos muscles.

Les courbatures sont le fruit des micro-déchirures induites par un effort important. Lors de cet effort, les fibres musculaires sont abîmées et cela va favoriser une fuite de calcium à l’intérieur de vos muscles. Le résultat de cette fuite est une inflammation qui va apparaître de façon décalée dans le temps. Une douleur apparaît, c’est ce qu’on appelle une courbature.

Comment surviennent-elles ?

De manière générale, les courbatures apparaissent à la suite d’un effort. Mais, vous vous êtes sans doute déjà rendu compte que cela ne concerne pas tous les efforts et que chacun réagit différemment. En fait, c’est assez simple. Les courbatures ne surviennent que si cet effort est suffisamment intense par rapport à votre résistance physique. En d’autres termes, si vous vous entraînez régulièrement, une séance d’exercices peu intenses ne provoquera pas de courbatures car vos muscles ne subiront pas assez de micro-déchirures. Mais, si vous pratiquez une séance plus intense que d’habitude, en dépassant vos limites, il est possible que des courbatures apparaissent. Chez un débutant en musculation, les courbatures sont quasiment systématiques après les premières séances. En effet, si vous n’êtes pas vraiment sportif et que vous n’avez pas l’habitude des efforts que demande la musculation, les premières sollicitations vont surprendre vos muscles et les courbatures seront intenses.

560-courbatures-2

Notez qu’il arrive que les courbatures apparaissent lorsque vous êtes malade. C’est, par exemple, un des symptômes de la grippe.

Comment minimiser l’apparition des courbatures ?

Revenons sur le cas du débutant, voulez-vous ? Lorsque vous reprenez une activité physique alors que vous n’en pratiquiez aucune, ou parce que vous avez fait une pause dans votre pratique, vous risquez de souffrir de fortes courbatures, surtout si vous attaquez avec des séances trop intenses. Mon conseil, c’est de démarrer doucement afin de ne pas trop brusquer votre corps. Vous devez augmenter progressivement la difficulté.

Maintenant, dans un cas plus général, pour éviter de trop souffrir des courbatures, il faut déjà commencer son entraînement en échauffant ses muscles. Cela permettra également de réduire les risques de blessures. De plus, vous devez fournir à votre corps de quoi entretenir et réparer ses fibres musculaires. Cela passe par une bonne alimentation mais aussi par une hydratation optimale.

Enfin, une petite astuce pour contrer l’apparition des courbatures : le bain froid après l’effort. L’explication est toute simple. Le calcium, qui fuit à l’intérieur de vos muscles, déclenche une réaction inflammatoire. Or, l’eau froide diminue le potentiel toxique du calcium et donc le phénomène d’inflammation.

Se débarrasser des courbatures

Lorsque les courbatures sont déjà installées, il faut éviter de faire subir à vos muscles de nouvelles micro-lésions. Pas de grosses séances sur un muscle courbaturé donc. Par contre, pour réduire l’inflammation, il peut être utile d’augmenter la vascularisation en pratiquant un footing léger, sans forcer. La pratique du massage sur la zone touchée est aussi une idée intéressante.

Les étirements après une séance intense

L’idée que les étirements sont efficaces pour réduire l’apparition des courbatures, après une grosse séance, est malheureusement fausse. C’est normal puisque, lorsque vous vous entraînez avec intensité, vous provoquez des micro-déchirures dans vos muscles. Or, si vous l’étirez après ce genre d’effort, vous risquez simplement d’augmenter la taille de ces déchirures. Ce sera donc pire.

560-courbatures-1

Les courbatures sont-elles synonymes de progrès ?

Oui et non. Tout dépend des circonstances ! Si vous vous entraînez de façon vraiment sérieuse, vous souffrirez moins des courbatures qu’à vos débuts. Mais, cela ne veut pas dire que vous n’aurez pas de progrès. À l’inverse, un débutant risque d’avoir de fortes courbatures, cela ne veut pas dire qu’il va forcément faire de gros progrès, mais simplement que son corps est soumis à un effort inhabituel.
Il faut également savoir que certains mouvements sont plus générateurs de courbatures que d’autres, c’est le cas pour les mouvements de musculation en étirement (phase négative). Enfin, certaines personnes sont moins sujettes à ce phénomène (les femmes par exemple) et l’absence de courbature n’est pas forcément inquiétante chez elles.
Bon entraînement à tous !

A voir aussi

Pourquoi faire du stretching ?

Salut à tous et à toutes ! Aujourd’hui, je m’attaque à une activité délaissée par …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *