Accueil » Nutrition » Chrononutrition : un bon régime pour la musculation ?
Musculation temps

Chrononutrition : un bon régime pour la musculation ?

Salut à tous ! Je crois que je vous en ai déjà bien parlé mais l’alimentation est un des facteurs les plus importants pour un pratiquant de musculation. C’est donc sans surprise que nous avons vu fleurir des régimes un peu partout et surtout des personnes pour les pratiquer. Parmi ces régimes, on retrouve la chrononutrition qui est plutôt une méthode, une façon de manger au quotidien. Elle s’appuie sur une théorie selon laquelle notre corps à besoin de tout mais pas à n’importe quel moment. De nombreux pratiquants ont tenté l’aventure avec plus ou moins de succès car la chrononutrition a des atouts mais aussi quelques inconvénients. Laissez-moi vous en parler.

La chrononutrition, qu’est-ce que c’est ?

Entrons dans le vif du sujet. Selon ce régime, pour bien manger, il faut respecter le rythme de notre organisme. Ou plutôt « les » rythmes car, dans notre corps, de nombreuses fonctions entrent en jeu, comme la fabrication de nombreuses hormones, la digestion, la multiplication des cellules etc. Toutes ces fonctions ne se déroulent pas avec le même cycle. Certaines sont plus actives le matin, d’autres l’après-midi et d’autres le soir.

Il faudrait donc apporter à notre organisme les nutriments nécessaires aux cycles en cours. Ce qui sous-entend que vous ne pouvez pas manger n’importe quoi à n’importe quel moment sous peine de consommer quelque chose d’inutile à votre corps et qui sera donc mal utilisé. Comprenez que, en mangeant ce qu’il faut, au moment opportun, vous réduisez la tendance du corps à faire des stocks car les nutriments sont mieux utilisés. C’est surtout en ce sens que le régime chrononutrition peut être intéressant pour la perte de graisse. Mais, comme il permet normalement d’avoir une alimentation optimale, ce doit aussi être un atout pour la prise de muscles. Votre corps est censé fonctionner au mieux, avec de bons taux d’hormones et une récupération idéale.

560-creme-abdos

Comment manger avec la chrononutrition ?

Ok, tout ça est très théorique mais, en pratique qu’est-ce-que ça donne ?
En pratique, cela veut dire que vous devez manger des éléments gras, sucrés ou protéinés à des moments précis de la journée.
D’après le régime, le matin est un moment idéal pour manger du gras puisque l’organisme humain en a besoin pour fabriquer la paroi de ses cellules mais aussi pour produire certaines hormones. À ce moment-là, il aurait également besoin de glucides comme première source d’énergie de la journée.
Au déjeuner, place aux protéines, qui sont absentes du petit-déjeuner. Il faut alors en manger une grande quantité accompagnée de féculents.
Au goûter, la priorité est aux glucides provenant surtout des fruits et aux lipides provenant d’aliments comme les oléagineux. Le but est de recharger le corps en glucides car c’est un moment où il en a besoin.
Le dîner est un repas optionnel qui doit rester léger et se composera de poissons et de légumes.

Un exemple de menu chrononutrition pourrait être :

– Petit-déjeuner : Fromage + Pain + Huile d’olive
– Déjeuner : Steak tartare + riz
– Goûter : Chocolat noir + noisettes + fruits
– Dîner : Poissons ou fruits de mer + légumes

Chrononutrition et musculation

Maintenant que vous avez saisi le concept, le tout est de savoir si cela est intéressant pour un pratiquant de musculation. Le plus souvent, on peut lire que ceux qui ont tenté la méthode de chrononutrition avaient un but d’amaigrissement. Dans cette optique, il semble que le régime marche bel et bien. La perte de graisse est au rendez-vous et les pratiquants considèrent ne pas avoir perdu trop de muscles ce qui est une bonne nouvelle. Mais pour certains, la perte de poids semble un peu trop rapide. En effet, l’un des inconvénients de cette méthode c’est que le total calorique peut être trop bas.

560-dukan

Elle convient donc plutôt à ceux qui ont beaucoup de graisse à perdre mais moins à ceux qui n’ont que quelques kilos de surplus. De plus, prendre de la masse avec ce type d’alimentation semble difficile. Il faut adapter le régime de base et forcer sur les quantités, sinon ce ne sera pas vraiment possible.

L’autre inconvénient c’est que la quantité de protéines est assez élevée pour un apport en fruits et légumes plutôt réduit. Cela produit une forte acidité pour l’organisme et peut donc être néfaste sur le long terme. De même, la quantité de vitamines et minéraux peut être insuffisante, attention aux carences ! Il me semble donc nécessaire d’adapter la quantité de végétaux consommés avec ce type d’alimentation.

Enfin, dernier point noir, le régime chrononutrition n’est pas facile à suivre. Il implique un changement d’hygiène de vie et des habitudes. Cela peut également poser quelques problèmes d’ordre social puisque la personne qui suit cette méthode aura des habitudes alimentaires assez différentes des standards de la société moderne.
Pour résumer, je crois que la chrononutrition possède un certain potentiel. Elle permet à certaines personnes d’apprendre à manger autrement et souvent mieux. D’après les différents retours, elle est également efficace pour la perte de poids. Par contre, du moment où vous voulez prendre du muscle, elle demande quelques ajustements. Sur le long terme, il me semble également nécessaire de faire attention à l’apport en micro-nutriments.

A voir aussi

Musculation : La collation après l’effort

La période juste après l’entraînement de musculation est cruciale en ce qui concerne la récupération. …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *