Accueil » Exercices musculation » Exercices biceps » Le curl barre pour les biceps !
Curl barre biceps

Le curl barre pour les biceps !

Avoir des gros bras, voilà une préoccupation qui occupe un bon nombre de pratiquants, si ce n’est TOUS les pratiquants. Je suis certain que si je faisais un sondage parmi vous, le résultat n’en démentirait pas mes propos ! Bien sûr, du côté des femmes, ce n’est pas tant le volume que la fermeté qui est recherché. Mais l’objectif est le même : muscler les biceps ! A ce sujet, le curl barre est sans doute l’exercice le plus prisé pour son efficacité. Pourtant, malgré la simplicité apparente du mouvement, il n’est pas si facile à maîtriser correctement et demande un bon maintien du dos.

Pourquoi faire du curl barre ?

Si vous avez pour but de vous bâtir des bras massifs, alors le curl barre est fait pour vous. En effet, c’est un exercice qui vise le biceps et avec lequel il est possible de travailler assez lourd. C’est un exercice de musculation que beaucoup considèrent comme indispensable à un bon programme pour travailler les bras. Et ils n’ont pas tort puisque c’est un exercice vraiment efficace. De plus, il ne demande pas beaucoup d’équipement, seulement une barre droite ou EZ et des poids.

Muscles travaillés au curl barre

Ce mouvement travaille principalement le muscle du biceps brachial et le brachial antérieur. Le biceps est le plus gros de ces deux muscles. C’est celui qui est responsable de la fameuse « bosse » lorsque vous pliez le bras. Le curl barre sollicite également les muscles de l’avant-bras et ceux situés à l’avant de l’épaule. Enfin, par la tension qu’il crée, il fait également travailler les abdominaux et les lombaires afin de conserver une position droite. Le curl barre est donc intéressant afin de sculpter un bras épais et former la courbe du biceps. C’est aussi un exercice utile pour donner du galbe à l’avant-bras.

Exécution de l’exercice

Le curl barre se pratique debout avec une barre droite dans les mains. Au début du mouvement, la barre est basse, à hauteur des cuisses, les mains sont écartées de la largeur de vos épaules à équidistance du milieu de la barre. La position de vos mains est en supination, c’est-à-dire qu’au début du mouvement vos paumes sont tournées vers l’extérieur et qu’en remontant elles seront face à vous. Avant de démarrer, assurez-vous de conserver le dos bien droit. C’est une condition importante pour ne pas vous blesser et ne pas tirer inutilement sur les muscles du dos. Votre travail doit se concentrer sur les biceps. Vos genoux doivent également être légèrement fléchis pour conserver un bon équilibre et vos épaules doivent rester en arrière.

560-curl-barre-droite

Vous avez la position de départ, elle doit rester identique tout le long de l’exercice, à part pour les bras. À présent vous allez devoir contracter les biceps afin de monter la barre jusqu’à vos épaules en pliant les bras. Vos coudes ne doivent pas s’écarter et rester proche du corps. Arrivé en haut du mouvement, la contraction sur les muscles du biceps doit être maximale. Enfin, vous devez redescendre la barre jusqu’à sa position initiale. Ne relâchez jamais la contraction et ne tendez pas totalement les bras. Il faut éviter de verrouiller l’articulation du coude sous peine de se blesser.

L’erreur classique sur cet exercice est de s’aider avec de l’élan ce qui fait intervenir le dos et augmente le risque de blessures. Moins dangereuse, mais tout de même erronée, l’intervention des épaules dans la fin du mouvement peut saboter votre exercice car il réduit la sollicitation des biceps, ce qui est tout de même le but premier du curl barre ! Cela se produit souvent lorsque la charge est trop lourde. L’un des paramètres importants de l’exercice est d’ailleurs d’utiliser un poids qui va vous permettre de bien brûler vos biceps mais sans avoir à tricher.

Variantes du curl barre

Le curl barre peut se pratiquer de différentes façons. L’un des intérêts de varier est surtout de pouvoir exécuter le mouvement sans douleurs. En effet, vous l’avez peut-être constaté par vous-même, mais cet exercice peut provoquer une gêne dans les avants-bras. Cela dépend des pratiquants, certains n’ont aucun problème, pour d’autres, la douleur rend le mouvement impossible. Il est alors possible de changer de barre en utilisant une barre coudée EZ qui va diminuer le stress sur les poignets. Il est également possible de remplacer la barre par deux haltères ou de travailler le curl à la poulie basse. Enfin, il peut se pratiquer avec un pupitre sur une machine « Larry Scott » qui limite les risques de blessures et la tendance à tricher pour s’aider.

Mon avis sur le curl barre

Il est difficile de se passer de cet exercice basique qui muscle efficacement les biceps, c’est un incontournable. Si vous voulez obtenir de bons bras, vous allez devoir passer par lui ! Heureusement, si vous restez sérieux sur son exécution, vous ne courrez que peu de risque de blessures. N’essayez pas de tricher dans le mouvement et tout se passera bien. Car, être fier d’avoir soulevé une lourde charge c’est bien, mais le faire en sollicitant les bons muscles et sans se blesser, c’est tout de même mieux.

A voir aussi

Développez une taille musclée avec les flexions latérales

Si vous recherchez un physique affûté, il est probable que vous vous penchiez sur ce …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *