Accueil » Conseils musculation » 10 des pires erreurs en musculation

10 des pires erreurs en musculation

Salut ! Vous vous demandez comment progresser en musculation ? Peut-être faites vous tous les efforts pour y arriver et, pourtant, vous ne progressez pas ? C’est une situation assez courante malgré ce qu’on pourrait croire. De nombreux pratiquants comme vous sont avides de résultats et une bonne partie cherche à comprendre ce qui les empêchent de progresser. Dîtes-vous bien que, si vous n’avancez pas, c’est qu’il va falloir changer quelque chose dans votre programme de musculation. Quelques fois, il faudra même prendre des décisions radicales. Je vais donc vous exposer les classiques erreurs en musculation à éviter quand on pratique. Vous vous reconnaîtrez sûrement quelque part, il sera alors temps de régler le problème.

Vos séances s’éternisent

On imagine souvent que plus longtemps on s’entraîne et plus on fabrique du muscle. Cependant, cette notion est fausse. Le véritable intérêt de l’entraînement c’est son intensité, qui lui permet de brusquer le muscle. Une séance efficace doit donc être intense et courte car, si elle traîne en longueur, vous allez vous épuiser pour rien. Votre récupération sera alors difficile et vous n’obtiendrez pas plus de muscles. Vous risquez même d’en perdre. Je vous conseille de ne pas dépasser les 75 minutes d’entraînement. Au-delà, vous perdrez votre temps.

Vous pratiquez trop souvent

Vos muscles ont besoin de temps pour récupérer ! Si vos séances s’enchaînent sans une période de repos suffisante, vos muscles n’auront pas le temps de récupérer correctement. Ils s’épuiseront petit à petit sans pouvoir s’adapter. Et au lieu de grossir et de devenir plus fort, il se passera tout l’inverse. Une séance vraiment intense demande à votre corps un repos d’au moins 3 jours. Plus si l’intensité est vraiment au rendez-vous. Pendant ce laps de temps, vous ne devez pas exercer vos muscles. Inutile donc de vous entraîner tous les jours. Généralement 3 à 4 séances par semaine est amplement suffisant pour enregistrer des résultats sans empiéter sur la récupération.

ins-musculation-ados

Votre programme n’est pas adapté

Si vous voulez progresser, vous devez pratiquer à votre niveau. Il ne sert à rien d’essayer de se comparer à quelqu’un de plus confirmé que vous. Cela ne vous mènera à rien et utiliser son programme pourra même être dangereux. Adaptez donc vos séances à votre niveau et vous verrez que vous pourrez progresser sans prendre de risques inutiles.

Votre changez constamment de programme

Ne soyez pas impatient. Lorsque votre programme est prêt, vous devez le pratiquer tel quel pendant plusieurs mois avant de penser à changer quelque chose. Trop vouloir le modifier risque de ne pas lui laisser le temps de fonctionner.

Vous ne mangez pas assez

C’est une erreur classique. Vous pouvez faire tout ce que vous voulez, vous entraîner comme un forcené, avoir le meilleur programme du monde, si vous n’apportez pas à votre corps ce dont il a besoin pour fabriquer du muscle, ce sera peine perdue. Vous devez vous assurer de consommer suffisamment de protéines pour la construction musculaire. Mais il vous faut aussi de bons lipides pour soutenir votre production hormonale ainsi que des glucides pour que votre organisme dispose de l’énergie nécessaire aux efforts que vous lui imposez et puisse reconstituer ses réserves d’énergie.

Vous faites trop d’endurance

Il est normal de vouloir allier un sport de force à un sport d’endurance. Ils peuvent se compléter et vous apporter un physique complet. Mais attention, ce n’est pas parce qu’ils sollicitent votre corps de façon un peu différente que les sports d’endurance ne demandent pas de récupération. En réalité, comme la musculation, ils épuisent votre organisme. Autrement dit, si vous pratiquez les deux, vous risquez de ne pas avoir la capacité de récupération nécessaire pour progresser correctement. Vous devez donc éviter de trop faire d’endurance si votre objectif est de prendre du muscle. Privilégiez des séances courtes et laissez-vous bien le temps de récupérer.

Vous ne notez pas vos performances

Cela peut vous paraître anodin et pourtant, tenir un carnet d’entraînement est un des points clefs pour obtenir un résultat. Pourquoi ? Parce que cela vous permet de surveiller vos performances, de déterminer les objectifs de vos prochaines séances mais aussi de comprendre ce qui peut avoir marché ou non dans votre programme.

ins-whey

Vous évitez à tout prix les suppléments

Il n’est pas obligatoire d’utiliser des suppléments pour progresser. Mais pour autant, les considérer comme des produits « dangereux » ou « inutiles » n’est pas judicieux. Ils peuvent soutenir votre entraînement et vous apporter un petit plus. Mais ils sont aussi très pratiques pour compléter votre alimentation.

Vous utilisez un gainer de façon incorrecte

Un gainers, c’est tentant. Il y a tellement de publicités autour de ces produits qui promettent tant ! Malheureusement, ces produits sont surtout efficaces pour vous faire prendre du gras car ils sont mal conçus. Un gainers peut être intéressant pour quelqu’un qui n’arrive pas à prendre de la masse, afin de compléter son alimentation. Dans ce cas, il faudra surtout s’orienter vers un gainer à base de flocons d’avoine et de whey. Vous pouvez même le préparer vous-même. Mais évitez de vous gaver de gainer du marché, surtout ceux qui sont trop riches en glucides.

Vous ne buvez pas suffisamment

L’eau est un élément vital pour l’organisme. Un pratiquant devrait boire au moins 2 litres d’eau par jour si ce n’est plus car il lui faut compenser les pertes pendant l’entraînement. Sachez qu’un manque d’hydratation réduit considérablement vos performances. Pensez-y !

A voir aussi

Pourquoi faire du stretching ?

Salut à tous et à toutes ! Aujourd’hui, je m’attaque à une activité délaissée par …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *